La sensation d’avoir du lait est parfois très limitée ou absente jusqu’à la montée de lait au 3e jour. Cela se traduit alors par une certaine lourdeur et de la tension voire des fourmillements au niveau des seins… Quoi qu’il en soit, même sans lait, le fait de téter votre sein apaise votre bébé. Les quelques gorgées de colostrum avalées lui suffisent normalement au début, car son besoin de sécurité prime sur celui de la nourriture (bébé vit surtout sur ses réserves les premiers jours, en attendant la montée de lait).

A savoir

Certaines circonstances exceptionnelles (ex. : césarienne imprévue, accouchement difficile, complication maternelle) peuvent augmenter les besoins alimentaires de votre bébé. Un complément alimentaire lui sera alors donné en attendant la montée laiteuse.

0 réponses

Comment on this FAQ

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *