Cela dépend essentiellement du stade de prématurité de votre enfant : sa prise en charge en néonatalogie sera adaptée en fonction.

En pratique, même si on parle de naissance prématurée avant 37 semaines de grossesse, la plupart des bébés se portent bien au-delà de la 34e semaine de terme. Les principaux problèmes rencontrés à ce stade sont l’hypothermie (nécessité de mise en incubateur), une vulnérabilité aux infections et surtout des difficultés respiratoires dues à l’immaturité des poumons. Par la suite, votre bébé né prématurément mettra peut-être un peu plus de temps pour téter et avoir une bonne digestion mais ce n’est pas systématique.

Et en grandissant ?

De manière générale, un bébé prématuré demande plus d’accompagnement, plus de présence et plus de soutien dans les premiers temps de son existence. Cependant, soyez rassurée : d’après de nombreuses études, les bébés nés après 34 semaines n’auront pas plus de soucis médicaux à l’âge adulte que les autres bébés nés à terme. Avant 34 semaines, les enfants avec des difficultés respiratoires peuvent garder une réactivité bronchique un peu excessive les premières années de leur vie.

0 réponses

Comment on this FAQ

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *